POLITIQUE A KOLDA : Sana Kandé, un apériste pas comme les autres

Il fait partie des cadres fondateurs de l’APR et est aujourd’hui un exemple dans le renouveau en cours  du personnel politique du Fouladou. Sana Kandé,  physique de basketteur, cet ingénieur géomètre  discret, tisse tranquillement sa toile. Coup d’œil sur cet homme politique qui ne cesse de progresser.

Sana Kandé,  un cadre rigoureux, est en train de tisser, sans tambours ni trompette,   sa toile dans le landerneau politique du Fouladou. Membre fondateur de l’APR,  cet ingénieur géomètre originaire de Dioulacolon dirige aujourd’hui un cabinet de consultants où il excelle. Il est entré en politique pour soutenir son ami le Président Macky Sall et travaille avec lui  depuis la création de l’APR. Il se bat à Dakar mais aussi dans son fief du Fouladou sans faire beaucoup de bruit,  avec la méticulosité de l’ingénieur. Il est un républicain. Au soir de la victoire, il  n’est pas allé squatter le salon de son ami, le nouveau président pour réclamer une position. Il travaille toujours, sans rien demander et avec ses propres moyens techniques et financiers. Récemment,  il a parrainé la finale de la zone de Dioulacolon où toutes les ASC finalistes ont été gracieusement récompensées. Les structures des femmes de ces zones souvent oubliées dans les financements ont aussi bénéficié des largesses discrètes de cet homme politique qui marque la différence. Sana Kandé fait de l’efficacité. La discrétion, c’est  son style politique. Le président Macky Sall avait demandé à ses militants de travailler à côté du ministre Bibi Baldé à kolda. Sana respecte à la lettre ce choix du président toutes ses activités sont déroulées en parfaite collaboration avec le Ministre Bibi Baldé.

Son ambition, c’est de travailler sérieusement à la base pour réussir à consolider les acquis de l’APR et participer au redécollage économique de son terroir. Pour ceux qui s’étonnent encore de ne le voir nommé à aucune station , il rassure que « chaque chose a son temps ».

  Abdou Diao

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here