BASKET : la fraude sur l’âge est considérée par le ministre des sports comme un manquement grave

Baba Tandian, désormais ancien président de la Fédération sénégalaise de basket-ball (FSBB), n’a pas mis trop de temps pour se dédouaner, suite au retrait de son pouvoir par le ministère des Sports. Il a réfuté, hier, en conférence de presse, la charge de la fraude sur l’âge des équipes masculines et féminines U18 du Sénégal qu’on veut lui faire porter.

La fraude sur l’âge est considérée par le ministre des sports de manquement grave. Elle a été, hier, la ligne de défense de Baba Tandian, en conférence de presse. Comme depuis l’éclatement de cette affaire, le désormais ex-président de la fédération sénégalaise de Basketball a soutenu qu’il n’était au courant de rien et que sa seule responsabilité est morale dans cette affaire. Il a, par ailleurs, fait remarquer qu’il était toujours opposé à la fraude. La preuve, selon lui, il aurait refusé la sélection de sa propre fille de 19 ans qui évolue dans un club de National 2 en France, parce qu’elle n’était pas éligible à cette compétition.

Après avoir démontré son innocence, Baba Tandian a sollicité de son successeur à la tête de l’instance dirigeante de la discipline de s’occuper de la meneuse Mame Diodio Diouf licenciée par son club, après une blessure contractée pendant le dernier Afrobasket féminin.

A noter que la FSBB a reçu de la Fédération internationale de basket (FIBA) une sanction pécuniaire de 500 000 francs suisses (300 millions de francs CFA), suite à des cas de fraudes sur l’âge intervenues lors des Afrobasket U 18 chez les garçons et les filles. Le Sénégal avait remporté ces deux compétitions, en faisant jouer des joueurs ayant fraudé sur leur âge, avait indiqué l’instance dirigeante du basket mondial.

Issiaka TOURE /rewmi.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here