« L’agence nationale d’assistance à la sécurité de proximité, le dernier maillon d’une dictature » selon le Rewmiste Mbacké Seck

La création de l’Agence nationale d’assistance à la sécurité de proximité continue de faire des vagues. Après la sortie au vitriole du leader de Bës Du Niakk le week-end dernier, c’est au tour de Mbacké Seck, membre du Secrétariat national de Rewmi, de tirer la sonnette d’alerte sur ce qu’il considère comme « le dernier maillon d’une dictature »

L’OBS

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here