Déguerpissement des commerçants : Khalifa Sall est catégorique, et est prêt à en payer le prix politique

 Il ira jusqu’au bout de sa volonté de voir naitre une nouvelle Dakar. Mieux, Khalifa Sall dit être prêt à en payer le prix politique.

Après Sandaga, c’est au tour des marchés HLM et Tilène sis à la Médina d’être délogés. Le maire de Dakar a réitéré sa volonté de déguerpir tous les commerçants qui squattent ces marchés sans oublier ceux qui ont pignon sur rue vers les allées du Centenaire et ne compte reculer d’un iota. Car pour lui, il s’agit de la reconstruction de Dakar. Et pour cela, les sentiments doivent être mis de coté. Ignore-t-il les conséquences politiques que peuvent susciter de telles mesures ? Non. Le premier magistrat de la capitale en est d’ailleurs conscient. « On en paiera le prix politique s’il le faut, mais ils quitteront », a juré le maire socialiste devant les conseillers municipaux.



Avec Setal.net,

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here