Le Sénégal : paradis des affaires pour les entreprises chinoises

C’est la chute de l’article de notre confrère Cheikh Mbacké Guissé sur les contrats commerciaux offerts sur un plateau d’argent aux chinois par l’Etat du Sénégal. En effet, outre la société Crbc, soit dit en passant est exclue par la banque mondiale pour avoir été pris en flagrant délit de corruption en Philippines, mais avec qui le Sénégal a signé un contrat commercial pour la construction de l’autoroute Thiès-Touba, un projet qui va mobiliser 400 milliards FCFA, d’autres entreprises chinoises ont gagné des marchés similaires. Et par le même procédé, c’est-à-dire par entente directe.

D’ailleurs, l’Armp a donné son onction à l’Etat qui peut ainsi dérouler son plan et faire des entreprises chinoises les bénéficiaires des contrats commerciaux en ce qui concerne la construction des ponts de Diakhène, Katakoulousse, Niambalang, Diouloulou, Baïla, Tobor, Marassassoum ; Foundiougne et Emile Badiane. Sans parler des chemins de fer à écartement entre Dakar et l’aéroport international Blaise Diagne (Aibd) et Dakar-Tambacounda-Bamako par le sud.



Avec Setal.net,

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here