vendredi, janvier 27, 2023

Le CNRA épingle la Rts, Walf Tv, Sen-Tv, Tfm, Rfm pour Atteinte à la dignité et à la vie privée de citoyens

Ne ratez pas!

Dans son avis trimestriel n °2013 juillet-août-septembre 2013 dont copie est parvenue à notre rédaction, le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (Cnra) a relevé de beaucoup de manquements dans le fonctionnement des médias. La Rts/Télé, Walf Tv, Sen-Tv, Tfm, Rfm, ont été épinglées.

Babacar Touré et son équipe déplorent l’absence notoire de signalétique avant la diffusion d’images pouvant heurter la sensibilité du jeune public, en particulier. Walfadjri et la Rts sont citées pour la diffusion des éléments d’un accident de bus survenu sur la route de Mbour, qui ont été montrées au cours des journaux télévisés. Pour la Sen-Tv, c’est le corps sans vie d’un nouveau-né abandonné dans un sac au garage Petersen. La Lcs est interpellée pour des images montrant des cigarettes, de l’alcool, de la prostitution dans une maison close, dans le téléfilm «Maman Gentille» qu’elle diffusait. A cela s’ajoute, selon le Cnra, l’utilisation, sans l’encadrement pédagogique ou psychologique nécessaire, d’enfants et d’adolescents pour des compétitions télévisées à buts essentiellement publicitaires ou commerciaux. Chose plus grave, le manque de censure a aussi été déploré dans l’atteinte à l’honneur, à la dignité et à la vie privée de citoyens dans certaines émissions, sans leur donner la possibilité d’y apporter une réplique. C’est le cas ; selon le conseil ; quand Maître El Hadji Diouf, invité de l’émission «Sortie» de Walfadjri tient des propos outrageants à l’encontre d’un de ses concurrents pour l’élection du président de l’Asc Jaraaf, le 15 septembre 2013. Toujours du côté de Walf Tv, le Cnra déplore le fait qu’un des invités dans une émission «Ataya », s’en prenne sans retenue à l’ancien Premier Ministre, Idrissa Seck, le traitant de voleur, le 23 août 2013. Pire, les mêmes faits plus ou moins graves ont aussi été notés dans des émissions comme «Teuss» de Zik Fm, «Xalass» de Rfm et «100% People» de Sen Tv qui véhiculent des propos discourtois, voire outrageants, pouvant porter atteinte à l’honneur, à la dignité, à la vie privée de citoyens. L’intrusion de plus en plus marquée de la publicité commerciale illégale dans certaines émissions ou séries et la diffusion d’émissions de téléachat, en violation des principes qui les régissent. Ici les émissions incriminées sont : La «Gargote» sur Tfm, le «Ramadan de Ngagne» sur Rts, «Ndogou-li» sur Walf-Tv.

Sekou Dianko DIATTA 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles récents

Message de Dr Oumar Ba aux populations : « j’invite les parents à accorder la priorité à l’éducation des enfants ».

Une centaine d’imams et de guides religieux ont pris part, ce jeudi 26 janvier,  à la cérémonie de clôture...

Notre sélection pour vous