Retour de la fugeuse Ndiatte Lo : La Fédération de basket affiche sa bonne volonté

La Fédération sénégalaise de basket est en train de s’activer pour trouver une issue heureuse à l’affaire Ndiatté Lô, du nom de cette joueuse ayant pris la fuite lors des derniers Jeux de la Francophonie.

A en croire Ndatta Mbaye, le délégué fédéral lors cette compétition, l’instance dirigeante du basket a déjà activé ses réseaux pour ramener la joueuse qui est actuellement au centre d’échanges assez houleux entre le ministre des Sports et Baba Tandian président de la Fédération sénégalaise de basket. « Nous sommes en train de nous investir pour faire revenir Ndiatté. C’est un problème complexe. Nous avons un réseau et nous y sommes.

Je ne dis même pas la fédération mais il y a les amis de son père qui sont des basketteurs. Ils sont en train de s’investir pour le retour de Ndiatté Lô. Il se peut même que la joueuse soit dans l’avion », assure ce membre de la Fédération sénégalaise de basket tout en dégageant sa responsabilité des dirigeants du basket sur la fugue de la joueuse. «C’est la faute à personne. Il faut que le ministère des sports nous comprenne », dira t-il « Cette fille a un avenir dans le basket. C’est une fille qui est bien même si je n’approuve pas ce qu’elle a fait. Son père et sa mère sont en France.

Elle est restée six ans sans voir sa mère. La tentation était donc là. Mais nous pouvons toujours la faire revenir. Il faut donc le faire», renseigne-t-il à propos de Ndiatté Lô.

De son point de vue, le ministère des Sport devrait toutefois bien se passer de cette mesure visant à priver le Sénégal d’une participation au prochain mondial de basket. « Je crois que le ministre ne fera pas une chose pareille. Depuis le régime Diouf, aucun ministre des sports n’a eu la chance de voir le Sénégal se qualifier en Coupe du monde. Le président de la République a tout fait à l’Afrobasket masculin de Côte d’Ivoire. A défaut de la deuxième place, nous avons obtenu la 3e place.

On ne peut donc pas la jeter à l’eau. Le ministre Mbagnick Ndiaye a lui-même beaucoup fait pour le basket ball sénégalais. Nous le comprenons et il est obligé de taper sur la table. Mais la solution c’est de tout faire et de s’arranger à ce que la fille vienne et permettre aux choses de rependre, que la collaboration avec le ministère que nous saluons continue», soutient-il.

Setal

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here