Le maraichage pour lutter contre la pauvreté : les femmes de Vélingara s’y mettent, regardez

Les femmes du département de Vélingara ne veulent plus être confinées au foyer ou reléguées au second plan .Alors qu’elles représentent une frange importante de la population .Pour allier le geste à la parole elles (ces braves dames ) ont décidé ainsi de se lancer dans des créneaux porteurs comme le maraichage .Dans la commune de Vélingara , des Gie et autres associations de femmes ont déjà donné l’exemple et parmi eux . Le Gie « Machalla rewbé fouladou » . Ce groupement de femmes fort de plus de 80 membres exploite un grand périmètre maraicher depuis quatre ans. Bintou Sidibé la présidente explique ici les raisons qui les ont poussées à se lancer dans le maraichage « Nous avons voulu d’une part lutter contre la pauvreté dans cette partie du fouladou .Mais d’autre part, promouvoir la production et la consommation de produits locaux. Nous avons constaté que tous les produits maraichers proviennent des autres régions du Sénégal, alors qu’ici, les terres sont fertiles et il pleut en abondance. » A –t-elle souligné. Poursuivant ses propos, elle ajoute « C’est ainsi que nous avons créé un périmètre maraicher ou chaque membre exploite une parcelle en sus de la parcelle collective. » A l’en croire après quatre ans d’existence ; elles ont senti une nette amélioration de la consommation familiale « Nous consommons nos propres produits et nous en vendons dans le marché local et même à Dakar. L’année dernière, nous avons vendu notre production de manioc dans la capitale sénégalaise » D’ailleurs c’est à cause de leur dévouement que ces dames ont bénéficié de l’appui de Marietou Dia, la coordinatrice d’Action Aid Sénégal. «Grace à Marietou Dia Nous avons signé une convention de partenariat avec l’Ambassade des Etats Unis d’Amérique pour l’obtention d’une moto pompe et de petits matériels agricoles » A laissé entendre Mme Cissé. Ces dames exploitent également deux hectares de riz au sud Est de Vélingara. Ainsi Après les avoir mises en réseau, l‘Ancar a promis de les appuyer en matériels agricoles en 2014 .Last but not least d’autres Gie se démêlent comme de beaux diables .C’est le cas du Gie de femmes ballantes de Vélingara .Ces dames ne sont pas en reste. elles exploitent un périmètre maraicher de plus de deux hectares sur financement du gouvernement américain. D’autres Gie s’activent également dans le maraichage à Teyel kounkané, Kandiaye …..Les femmes du département de Vélingara ne demandent qu’a être soutenir pour venir à bout de la pauvreté dans cette partie du Sénégal .

Babacar Diouf  / koldanews

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here