Urgent : l’ONU tente d’éviter le scénario d’une crise post-électorale en Guinée-Conakry

1

En Guinée, l’opposition réclame de nouvelles élections législatives et menace de remobiliser ses troupes dans la rue en dénonçant des fraudes massives lors du scrutin du 28 septembre. La majorité présidentielle réplique en dénonçant un discours va-t-en-guerre. Le facilitateur de l’ONU, Saïd Djinnit, est retourné d’urgence vendredi à Conakry pour tenter de sauver le scrutin, qui a mobilisé plus de 80% des électeurs, et aussi pour tenter d’éviter une crise ouverte.

Saïd Djinnit, le facilitateur de l’ONU, est à Conakry pour tenter de sauver les législatives du 28 septembre. AFP PHOTO / SEYLLOU

Standard

Source: Rfi

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here