mardi, juillet 16, 2024

Plan d’urgence pour sauver l’institut de Serigne Cheikh Gaïndé Fatma : Un traitement de choc selon Cheikh Abdou Mbacké

Ne ratez pas!

Afin de sauver les écoles de Serigne Cheikh Mbacké fortement menacées de disparition à cause de difficultés récurrentes, deux journées de réflexions et d’échanges ont eu lieu à Touba sous la houlette de la fédération des groupements religieux et culturels de Darou Khoudoss et avec les avals de Serigne Sidi Mokhtar Mbacké et de Serigne Ahmadou Mokhtar Mbacké. Les diagnostics ont fait état de 13 difficultés majeures que rencontre, de manière générale l’institut Cheikh Ahmadou Mbacké selon Serigne Cheikh Abdou Mbacké Gaïndé Fatma. Le Président de la commission éducative et culturelle de la fédération susnommée, dans sa communication , mettra l’accent « sur l’absence de proximité des écoles dans certaines localités, la faiblesse des effectifs en milieu rural , l’existence de classes pléthoriques et de classes multigrades surtout dans l’agglomération de Touba , le manque d’infrastructures défectueuses, la fermeture de beaucoup d’écoles, les difficultés liées au bon profil et au mode de recrutement des enseignants, le caractère modique des salaires des enseignants, l’inexistence d’une direction générale fédératrice dotée de moyens , l’inexistence d’Association des parents d’élèves , de Comité de gestion etc, l’absence de couverture médicale pour les élèves, l’insuffisance des ressources financières, le déficit de communication, l’absence de cadre de concertation regroupant les acteurs et les partenaires ». Serigne Cheikh Aliou Mbacké , présent à la cérémonie , profitera de l »occasion pour demander à l’Etat de prendre en considération les écoles de type coranique, arabe et franco-arabe dans sa politique faisant allusion aux 40 % de son budget de fonctionnement alloué à l’éducation.

Les solutions qui s’imposent

Pour ce qui concerne les solutions à prendre , Serigne Cheikh Abdou Mbacké et Cie , face à la presse, préconisent « la construction d’écoles de proximité capables de polariser plusieurs localités et impliquant les collectivités locales dans la recherche de sites , la mise en place d’infrastructures adéquates , la réhabilitation des établissements déjà fonctionnels ,la réouverture des écoles fermées du fait de la conjoncture et du manque d’effectifs, la garantie d’un profil académique et professionnel, la valorisation des salaires des enseignants , , la création d’une direction générale fonctionnelle, la mise en scelle d’une couverture médicale satisfaisante , la mise à la disposition des écoles des ressources supplémentaires etc… ». Selon le Mbacké-Mbacké le travail a déjà été entamé dans ce sens. Etaient présents à la cérémonie, la délégation du Khalif Général des Mourides, Serigne Mouhamadan Ibn Serigne Abdou Lahad Mbacké, Serigne Birane Gaye de la communauté rurale de Touba, le gouverneur de la région de Diourbel et plusieurs autres personnalités. .

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

La période de vérification reCAPTCHA a expiré. Veuillez recharger la page.

Articles récents

Allemagne: le moral des investisseurs baisse pour la première fois depuis juillet 2023

Le moral des investisseurs allemands a baissé en juillet, après onze mois consécutifs de hausse, en raison des incertitudes...

Notre sélection pour vous