Niarry Tally et Fass Mbao déclenchent les émeutes de la soif obligeant MAcky Sall à revenir d’urgence

Les jeunes de Niarry Tally ont déclenché mardi soir les émeutes de la soif. Ils ont brûlé des pneus et barré la circulation. La police est intervenue. Les forces de l’ordre ont encerclé le quartier vers 19h 30.

«La pénurie d’eau nous a causés beaucoup d’ennuis et de désagréments ; c’est pourquoi nous avons barré la route, on a brûlé des pneus. Imaginez que depuis 15 jours, nous n’avons pas d’eau, a-t-il dit. La police nous a dispersés. Pour le moment nous baissé les bras parce que la police veille au grain. Mais, cela n’est pas pour décourager les manifestants». «Les manifestations ne font que commencer », avertit ce manifestant. Ce jeune a indiqué les manifestations vont se poursuivre tant que l’eau ne reviendra pas à la normale. Peut-être que l’eau reviendra avant l’arrivée de Macky Sall de New-York. Un peu plus tôt dans la journée de mardi, les jeunes de Fass Mbao avaient montré la voie en barrant les routes et en brûlant des pneus pour les mêmes raisons. A Boune, dans la banlieue, des populations manifestataient contre l’eau des inondations.
A cause de cette situation tendue, le président de la République a décidé d’écourter son séjour qu’il effectue actuellement aux Nations-Unies pour les besoins de la 48e session pour venir prendre en main la question. Son retour était prévu pour ce vendredi. Selon des sources présidentielles, le président Macky Sall prendra le chemin du retour juste après son adresse à l’assemblée des Nations-Unies

Ferloo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here