Grincements de dents au secteur d’ANAMBE. Les populations réclament l’érection de leur localité en commune rurale

Le secteur de Anambé, localité situé au sud ouest du département est issu du département de Kolda et polarise plus d’une vingtaine de villages comme Saré Karéba,Kossanké,Bouty…….Ce Mercredi 18 sept Jeunes, enfants ,femmes et vieux ,vêtus de leurs plus beaux atours ont répondu massivement à l’appel du coordonnateur du collectif dudit secteur, en l’occurrence Mamadou Gano,enseignant et chercheur à L’université Cheikh Anta Diop de Dakar. L’ordre du jour de l’assemblée générale consistait à une sensibilisation de la masse sur un éventuel rattachement de leur secteur à la commune de Diaobé Kabendou appartement au département de Vélingara. Selon le porte parole du jour, dans l’acte 3 de la décentralisation, il est question de regrouper les communautés rurales en une commune rurale et ayant entendu la rumeur qui fait état d’un rapprochement  à la commune du maire El hadji Bambo Guirassy, les populations disent niet. Ce sont les politiciens véreux qui sont entrain de tout manigancer a-t-il martelé. Nous ne nous laisserons pas berner par de tels propos, avant d’enfoncer le clou en énumérant les multiples difficultés auxquelles  ils sont confrontés. Parmi les tares listées dans le village d’anambé où vivent plus de 3000 âmes Le manque d’électricité malgré la présence des infrastructures de la sodagri,les femmes aussi n’ont pas accès à l’eau potable parce que polluée par les insecticides et les pesticides déversées dans le bassin et les populations sont exposées à toutes sortes de maladies. Les jeunes en chômage demandent des projets car pour  que le pays puisse sortir la tête il faut que le développement se fasse la base. L’éducation, la santé sont au rouge car un manque criard d’infrastructures a été noté. Un Collège en état de délabrement très avancé et des pistes de productions sont impraticables car en cette période hivernale, voilà entre autres raisons dit M.Gano qui nous obligent à lancer un vibrant appel au Président Macky Sall,à qui nous avons longtemps soutenu dans sa politique du Yonnu Yokkuté,au Ministère de l’intérieur, au ministère de la décentralisation pour qu’une quelconque idée n’émerge et que le secteur d’anambé soit érigé en commune rurale parce que des potentiels agro pastoraux existent  . Les populations  sont déterminées  jusqu’au bout de leurs efforts pour que la rumeur ne soit une réalité et elles espèrent que leur cri de cœur sera entendu par les dirigeants de ce pays.
 
El hadji Lonka Sabaly

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

17 − 11 =