Thaïlande: semaine noire pour le processus de paix entre gouvernement et séparatistes musulmans

Cette semaine, plus d’une dizaine de militaires et de policiers ont été tués par des militants séparatistes musulmans en Thaïlande. Les deux dernières victimes sont des soldats dont le pick-up a été détruit par une bombe enterrée, qui a explosé lors du passage de leur véhicule dans la province de Pattani. Ces violences croissantes tendent à discréditer le processus de négociations en cours en Malaisie, qui rassemble des émissaires du gouvernement de Bangkok et de supposés représentants de la guérilla. Pour l’instant, l’insurrection, qui avait repris vigueur au début de 2004, a causé depuis lors la mort d’environ 5 400 personnes.

Un pick-up militaire thaïlandais pris pour cible dans la province de Pattani, le 14 septembre 2013. REUTERS/Surapan Boonthanom

Standard

Source: rfi

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here