Colombie: les « mules » rivalisent d’imagination pour transporter la cocaïne

Les passeurs de drogue rivalisent d’imagination en Colombie : une Canadienne simulant une grossesse a été interceptée à Bogota avec un faux ventre rempli de cocaïne, a annoncé mercredi la police. Cette femme de 28 ans, une travailleuse sociale originaire de Toronto, a été démasquée à l’aéroport international de la capitale colombienne au cours d’une fouille par une policière des services antinarcotiques qui a découvert deux kilos de cocaïne dissimulée derrière une poche de latex.

Toutes sortes d’astuces

Les autorités de Colombie, premier producteur mondial de cocaïne avec le Pérou (plus de 300 tonnes par an), interpellent régulièrement des « mules », nom donné aux passeurs de drogue, qui cherchent à l’acheminer notamment vers les Etats-Unis, le Mexique, l’Espagne ou encore la Thaïlande. Les techniques de camouflage sont très variées, depuis la valise jusqu’aux ordinateurs, en passant par les livres, les parfums ou les chaussures. En mai dernier, la police a même interpellé trois trafiquantes déguisées en religieuses.

Les plus inconscients absorbent même parfois des capsules de cocaïne, au péril de leur vie.

Source: RTLInternational

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here