Abdou Latif Coulibaly nie l’existence d’un deal entre l’Etat et Tahibou Ndiaye

0

L’Etat n’a pas fait de deal avec Tahibou Ndiaye. C’est l’avis du ministre de la Promotion de la bonne gouvernance et porte-parole du gouvernement, Abdou Latif Coulibaly.
Si Tahibou Ndiaye qui a été accusé d’enrichissement illicite portant sur prés de 8 milliards a été libéré après avoir décidé de remettre des biens évalués à 3,6 milliards FCFA a été libéré, c’est parce qu’il existe un deal entre l’Etat du Sénégal et cet ancien directeur du Cadastre. C’est la thèse soutenue par nombre d’observateurs qui n’ont pas compris la tournure prise par les événements.

Mais selon Abdou Latif Coulibaly qui porte la parole du Gouvernement du Sénégal, il n’y a l’ombre d’un deal entre l’Etat et Tahibou Ndiaye. « Pourquoi un deal ? Tahibou Ndiaye a restitué la totalité de ses biens. Pourquoi l’Etat ferait un deal ? C’est la loi qui prévoit cela sur demande des parties qu’il y ait une médiation pénale et que le règlement soit fait. Cela a été fait…», argue le ministre de la Promotion de la bonne gouvernance qui précise par ailleurs que l’ancien directeur du cadastre a restitué à l’Etat ce qui lui appartient et non cautionné.

A la question de savoir ce qui sera fait des biens récupérés, Latif répond : « Tout ce qui est actuellement au nom de Tahibou Ndiaye fera l’objet d’une procédure de transfèrement de propriété à l’Etat qui en fera usage. L’Etat a des fonctionnaires à loger. L’Etat a des immeubles, il a un patrimoine immobilier. Tout sera acquis par l’Etat. Il y a une procédure à faire ».

En outre, il met en garde Tahibou Ndiaye en cas de manquement des engagements qu’il a pris devant le Procureur spécial près la Crei. « Il faut savoir que tout manquement des engagements du procès verbal entraine la réouverture immédiate des poursuites et une arrestation de Tahibou Ndiaye probablement », prévient-il dans un entretien avec l’Observateur.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here