Après Makaïla Nguébla, le journaliste Abubacarr Saidykhan Ceesay pourrait être expulsé du Sénégal.

Après le bloggeur tchadien Makaïla Nguébla expulsé du Sénégal le 7 mai 2013 vers la Guinée-Conakry et qui vit aujourd’hui en France qui lui a accordé un visa de longue durée, le journaliste gambien Abubacarr Saidykhan Ceesay (Photo ci-bas) est sur le point d’être expulsé vers Banjul. Présenté comme un journaliste d’investigation, il avait dénoncé l’exécution en Gambie des sénégalais Tabara Samb et Djibril Bâ et a voulu à l’époque organiser une manifestation de protestation. Ceesay était arrêté et emprisonné après sa libération avec l’intervention de l’Ambassadeur des Etats-Unis à Banjul, il s’était refugié à Dakar.

AbubacarrSaidykhanCeesay

Aujourd’hui, des informations font état de sa possible expulsion vers Banjul car il demeure critique vers les autorités gambiennes. Relativement à l’affaire Makaïla Nguébla, on peut s’attendre à son expulsion vers un autre pays d’accueil car sur cette affaire le ministre de la Justice Mimi Touré avait donné des explications « si nous l’avions envoyé au Tchad où il serait peut-être menacé, nous aurions violé les dispositions de la convention. Il est reparti en Guinée où il a estimé qu’il serait en sécurité. La preuve, de là-bas, il a pu aller ailleurs. Donc, il faut bien comprendre ce que dit la convention sur les refugiés, elle n’impose pas une obligation à un Etat de garder un refugié. L’Etat apprécie en fonction également de ses intérêts (…)».

Sur l’affaire des sénégalais exécutés en Gambie et qui avait refroidi les relations entre Dakar et Banjul, notre source rappelle que « Yahya Jammeh pour étouffer de nouvelles révélations a aussitôt nommé l’avocate de Tabara Samb comme ministre de la justice en l’occurrence Amie Joof ».

Ndiaga DIOUF (pressafrik.com)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here