jeudi, avril 18, 2024

Journée nationale de l’arbre à Kolda

Ne ratez pas!

Le baobab, une espèce qui contribue à l’économie rurale.
La journée nationale de l’arbre de cette année a été célébrée dans la simplicité à Kolda. C’est le village de Thiéwal, dans la communauté rurale de Sinthiang Coundara, qui a été choisi pour abriter cette cérémonie présidée par le gouverneur de la région, Mamadou Dia.

Jadis, caractérisée par sa luxuriante verdure et sa diversité biologique, la région de Kolda est, aujourd’hui, soumise à une forte pression qui menace sérieusement son équilibre écologique. C’est du moins ce que déclare le gouverneur de la région Mamadou Dia lors de la célébration de la journée nationale de l’arbre qui a eu lieu, dimanche, à Thiéwal, un petit village situé dans la communauté rurale de Sinthiang Coundara, département de Vélingara. Il estime que la reconduction du baobab, qui constitue un symbole et un emblème pour le Sénégal, comme arbre parrain de cette campagne de reboisement n’est pas gratuite. Cette espèce contribue fortement, selon lui, à l’économie rurale de la région de Kolda. Il salue, au passage, les efforts déployés par le président du Conseil rural de Sinthiang Coundara Gallé Barry qui s’est illustré dans la gestion durable et participative des ressources forestières de sa collectivité locale.

Les multiples programmes d’aménagement mis en œuvre avec ses partenaires constituent, à cet égard, une parfaite illustration. «Cette manifestation constitue une occasion privilégiée pour sensibiliser les populations sur la nécessité de développer des activités de reboisement, mais aussi de galvaniser les collectivités locales pour une prise en charge effective de cette compétence transférée. Les multiples potentialités en ressources naturelles font de la région de Kolda un véritable pôle d’attraction des transhumants et autres exploitants de produits forestiers divers. Devant cette agression multiforme, ces menaces réelles et pressantes exercées sur les ressources forestières, une seule alternative s’impose : une mobilisation massive et dynamique de toutes les forces vives, sous l’impulsion des collectivités locales, pour inverser cette tendance», déclare-t-il.

Le baobab est un arbre à usages multiples et à longévité exceptionnelle bien connus au Sénégal et ailleurs en Afrique. Ses caractéristiques ethnobotaniques ont été largement évoquées par Momar Fall, inspecteur régional des Eaux et Forêts de Kolda. Les différentes parties de l’arbre (racines, écorces, feuilles, tronc, pulpe et graines) sont exploitées à des fins thérapeutiques, nutritionnelles et commerciales. Le choix de cet arbre traduit l’engagement du gouvernement à valoriser les produits forestiers non ligneux pour contribuer à l’atteinte de la sécurité alimentaire. C’est du moins la conviction de M. Fall qui estime que le choix de Thiéwal pour abriter cette journée n’est pas fortuit.

Mamadou Aliou DIALLO (lesoleil.sn)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

Articles récents

Cinq éruptions en deux jours et un risque de tsunami: l’Indonésie évacue des milliers d’habitants

Les services de secours sont mobilisés en Indonésie pour évacuer plusieurs milliers de personnes menacées par un volcan en...

Notre sélection pour vous