vendredi, octobre 22, 2021

Vélingara : Les femmes à l’école des droits humains et du genre

Ne ratez pas!

Un atelier de formation sur les droits humains et le genre a été organisé par la plate forme des femmes de Vélingara en partenariat avec l’ARD (Agence régional de développement) de Kolda à l‘hôtel Najla de la commune. Objectif : outiller 58 femmes membres de cette organisation sur les droits de la femme et le genre.

Pour mieux partager et vulgariser la Sneg, (la stratégie nationale d’équité et d’égalité de genre), les droits de la femme, le code de la famille, ….L’ARD de Kolda a jugé nécessaire d’outiller les femmes de la plate forme de Vélingara. C’est dans ce cadre d’ailleurs s’inscrit l’atelier sur les droits humains et du genre tenu les 2, 3 et 4 aout 2013 à Vélingara. Selon Aminata Sarr assistante au coordonnateur genre à l’ARD de Kolda, l’objectif global de cette atelier était de partager les engagements politiques de la Sneg, le code de la famille le code pénal et le code civil…

Au cours de cette session de formation cinq modules ont été déroulés il s’ agit entre autres : de la SNEG (la stratégie nationale d’équité et d’égalité de genre), des droits de la femme, de la CEDEF ( la convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes ) , de, la charte africaine des droits de l’homme , les violences faites aux femmes, le code de la famille.
A en croire Mame Yacine Diop l’une des facilitatrices de l’atelier, il est important que les femmes soient bien outillées afin qu’elles puissent connaitre leur droits dans différents domaines. « Le constat que nous avons fait ici c’est que les femmes ne savent pas grand-chose de leurs droits c’est pourquoi, nous pensons qu’elles vont inverser la tendance à l’issue de cette session de formation. Et mieux, elles vont jouer un rôle de relais auprès des autres femmes mais également auprès des guides religieux, et les autres hommes » A –t-elle expliqué.

Madame Diop est également revenu sur le code de la famille. Selon elle, les femmes n’ont pas beaucoup de connaissance sur ce code. « Tenez vous bien les femmes ne savaient pas comment faire pour se procurer certains document administratifs comme : l’extrait de naissance des enfants, le certificat de divorce, le certificat de mariage, le certificat de nationalité. C’est important pour la femme de connaitre ces différents papiers . l ‘autre handicap c’est que les femmes ont peur d’aller au tribunal ou dans d’autres lieux pour chercher des papiers » A-t-elle souligné.

Pour Ndeye Baldé, la présidente de la plateforme des femmes, elle se félicite de la tenue de cette rencontre «Ce séminaire de formation est venu à son heure car ; il a permis aux participantes de connaitre leurs rôles et responsabilités dans leurs familles respectives. Autant l’homme peut chercher un extrait de naissance pour son enfant autant la femme peut également le faire. La liste est longue».

Babacar Diouf / koldanews

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles récents

Toute une famille meurt mystérieusement avec leur chien sur un chemin de randonnée

La mort mystérieuse d'un couple, de leur bébé et de leur chien, retrouvés sans vie sur un chemin de...

Notre sélection pour vous