Vélingara : la FEDES s’insurge contre certains exploitants forestiers qui ne sont  » mus que par leurs intérêts crypto personnels »

Implantée à Vélingara à la veille de la présidentielle de 2012, la fédération démocratique des écologistes du Sénégal (fedes) n’entend pas jouer les second rôles dans le département de Vélingara. C’est du moins la conviction du coordonnateur départemental de cette formation politique qui faisait face à la presse hier dimanche. Pour Mamadou Danso, la fedes va occuper le terrain politique. Sans oublier la lutte contre la déforestation, l’exploitation abusive de bois et les exploitants forestiers véreux.

Après des mois, voir un an de sensibilisation et de conscientisation des populations sur les fondements écologistes, les responsables de la FEDES ont fait face à la presse avant-hier samedi pour faire le bilan des activités déroulées.

Mamadou Danso le responsable départemental de la FEDES et ses camarades se sont d‘abord félicité de la présence de leur secrétaire général national Haly Haïdar le ministre de l environnement et du développement dural au sein de l’attelage gouvernemental. Pour les verts du département, Mr Haïdar est en train d’abattre un travail colossal pour la préservation de la biodiversité mais également pour la protection de l’environnement. Parlant de l’animation du parti à la base , Mr Danso s’est réjoui des adhésions enregistrées au cours de ces derniers mois « Nous avons enregistré plusieurs adhésions de jeunes et d’adultes qui sont prêts à travailler pour la défense de la nature » A-t-il souligné Avant de poursuivre « Nous allons continuer à sensibiliser et informer les populations sur les menaces qui pèsent sur l environnement et qui sont dues par l’action de l’homme. D’ailleurs, des causeries, des thés débats seront organisés dans plusieurs localités du département. »

S’agissant de la coupe illicite de bois de venne à Kandia, Mamadou Danso se dit peiné et déboussolé « Nous dénonçons avec la dernière énergie cette exploitation illicite de bois de venne à Kandia .Nous demandons au président Yaya Jammeh d’être vigilant face à ce trafique qui ne profite qu’aux étrangers. » Les responsables du Fedes dénoncent également la prolifération de scieries clandestines dans la commune .Les écologistes s’en sont également pris aux exploitants forestiers qui se sont réunis à Dabo pour tirer à boulets rouges sur Mr Haïdar « Nous seront un bouclier pour le ministre Haïdar qui est un défenseur de la nature, ces exploitants s’agitent parce qu’ ‘ils ont senti que leur chiffre d’affaire a diminué et mieux encore certains sont mus que par leur intérêts crypto personnels .Mais ils nous trouverons là sur leur chemin. » ont –t-ils conclu .

Babacar Diouf / koldanews

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here