lundi, mai 27, 2024

Velingara : une femme d’une cinquantaine d’années meurt calcinée par le feu à Thjibo Demba

Ne ratez pas!

Un incendie d’une rare violence a failli rayer  le village de THJIBO DEMBA, dans la communauté rurale de kandia de la carte géographique du département de Vélingara. Aux environs de 16h, alors qu’il faisait une forte canicule et  accompagnée d’un vent chaud, des nuages de fumées  noirâtres avaient fini d’envahir les populations de ce patelin. Pris au dépourvu un feu dont la provenance n’a toujours pas été élucidée s’est attaqué à cette localité nichée le long de la frontière Sénégalo Gambienne.

Tout le monde muni de coupes coupes, de râteaux et de haches, hommes et femmes se sont dirigés vers la foret pour combattre le feu. Mais, ils ne sont pas parvenus à le circonscrire. Ainsi, profitant des herbes sèches, des buissons secs, le feu s’est vite attisé et propagé dans la nature. Les brindilles qui s’échappaient allaient se poser sur des cases construites à base de pailles et de bancos. Vite celle de cette femme a pris feu. Les quelques puits forés et dont certains commencent à tarir à cause de la nappe phréatique devenue très basse.

Les quelques puits forés et dont certains commencent à tarir à cause de la nappe phréatique devenue très basse ont permis à ceux d’éteindre le feu. Une perte humaine a été enregistrée au cours de ce désastre. Il s’agit de la pauvre femme Sirayel Baldé, âgée  de 56 ans qui a été surprise par les flammes qui dévoraient tout sur son passage. Couchée, elle dormait à pleins poumons et ne savait même pas qu’elle avait rendez vous avec la mort. Pris au dépourvu et ayant perdu la force, elle suffoqua  et tomba avant de rendre l’ame. Personne ne s’imaginait si elle était dans sa chambre. Ce n’est qu’en constatant les dégâts matériels causés par l’incendie : vivres, argent, 20 cases etc. qu’ils se sont rendus compte de l’irréparable. SB était déjà mort. Les gendarmes de vélingara et le médecin chef du district sanitaire et des chefs de services, et des chefs religieux et coutumiers sont allés s’enquérir du désastre. Les populations de Thjibo Demba n’avaient que leurs yeux.

Tristesse et désolation étaient les sentiments les mieux partagés dans cette localité. Les hommes en bleu ont ouvert une enquête pour saisir le malfaiteur qui a causé mort d’homme. Seulement l’absence d’une caserne de sapeurs à vélingara est vivement critiquée par les sinistrés. Younoussa baldé soutient qu’un département aussi vaste que vélingara  et entouré de  3 frontières que sont la Gambie, la Guinée Conakry et la Guinée Bissau doit être muni et équipé pour amoindrir les dégâts causés par des incendies. Car faut-il le rappeler malgré la présence effective des forces de sécurité à savoir les agents des eaux et forets, la gendarmerie et des militaires les malfaiteurs sont toujours là. Les populations de THJIBO DEMBA exigent à ce qu’une caserne soit mise en place le plus tôt possible et que les fautifs soient poursuivis jusque dans leur dernier retranchement et qu’ils  soient punis selon les textes.

Elhadji Lonka Sabaly

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

Articles récents

La Pologne va restreindre les déplacements des diplomates russes

La Pologne a décidé d'imposer des restrictions aux déplacements des diplomates russes sur son sol en raison de "l'implication"...

Notre sélection pour vous