Carnet de route en Casamance : Kolda –Ziguinchor, un Trajet sans peur, ni tracasseries !

1

Kolda- Ziguinchor, en un trait loin de toutes tracasseries, jadis!

Coup d’œil d’un habitué de ce circuit. Voyage sans peur désormais en Casamance!

Il est 16H 33mn ce mercredi 27 mars 2013. Le soleil ne fait aucune faveur aux citoyens en activité dans la ville de kolda, les rayons vous brûlent jusqu’à l’os. Nous arrivons à la gare routière de kolda en destination de Ziguinchor à prés de 200 km en passant par Diaroumé. L’autre axe passant par le balantacounda est devenu impraticable depuis plusieurs années. Les lancements en avril des travaux de réhabilitation dans le cadre du projet MCA redonne espoir dans toute la Casamance. Par mesure de sécurité, il faut faire le voyage en journée,  et c’est seulement à 17h 15 que nous prenons enfin départ grâce à Fallou, un chauffeur pas comme les autres.
En effet à cette heure et pour ce jour en particulier, la plupart des taxis brousse (principaux moyens de transport) de la zone étaient à Ziguinchor.

Il faut débourser 4500F pour parcourir les 200Km, sur une route bien goudronnée. Il faut faire vite pour sortir de kolda et voir défiler les villages du Pakao, Karcia, Dianah Bah, Marandan, Woudoucar,…

A la forte chaleur, s’ajoute le spectacle d’herbes sèches, jaunissants, surplombés par des grands arbres aux feuillages verts. De temps en temps nous apercevons de petits singes qui errent à la recherche de point d’eau. La rudesse du climat touche aussi ce « cousin des Serrer ».

Déja 19h 19mn, nous sommes à Diaroumé, « carrefour » communément appelé. L’ambiance de fin de journée renforce l’animation dans cette superficie réduite servant de gare routière et de centre ville pour cette commune rurale. Les discussions commencent à s’animer avec un chauffeur intellectuel, et chose rare avec un véhicule en bon état à vue d’œil et pour le profane.

Il écoute attentivement le débat sur la première année de Macky Sall au pouvoir. Il ne peut s’empêcher de participer, Fallou fait parti de ceux qui se battaient avec les forces de l’ordre à la place de l’indépendance. Il reste un proche de cheikh Bamba Diéye, mais ne comprends pas pourquoi l’argent ne circule plus. Ceux qui lui parlent de l’argent sale l’énerve!

Le président doit savoir refuser certaines choses, l’argent sale a permis à l’occident de se développer. L’argent généré par l’esclavage n’était-il pas sale ? Fallou souhaite que cet argent puisse être utilisé intelligemment comme  la Cammora, dit-il en Italie.

Nous traversons en vive allure des cités comme Bounkiling, Niahoump, Diacounda,… le crépuscule à fini d’envelopper l’atmosphère. Les barrages routier des militaires sont allégés mais visibles à Diacounda et autres. La présence est dissuasive dit un des passagers anciens agents des services de sécurité.
A Oulampane la fête bat le plein. Une grosse ambiance que nous avons juste eu le temps d’aperçevoir. Nous sommes à Bignona une ville mal éclairée, le chauffeur nous impose une halte à la gare routière pour s’inscrire sur un nouvel tableau Bignona-Kolda. Le temps pour nous autres clients de trouver de l’eau avant de terminer les 30km restant. Fallou a fait un parcours singulier ce mercredi 27, il avait quitté Dakar à 4H34 pour kolda. Tout juste a-t-il débarqué, qu’il  nous embarque pour ziguinchor.
Nous reprenons la route avec une petite course entre notre chauffeur et un de ses collègues.  Fallou risque le pari malgré la fatigue, pari qu’il gagne sans forcer son moteur.
Nous enjambons déjà le pont Emile Badiane en plein chantier et c’est à la sortie du pont que nous sommes pour la première fois interpellés par les gendarmes. Simple bonjour des gendarmes, qui nous laisse passer sans aucune vérification d’identité ou des bagages, comme jadis entre Kolda et Zinguinchor, il fallait au minium 10 arrêts avec les services de sécurité. Pas de barrages, aucune tracasserie sur les routes, l’ambiance est à la fête dans les différents villages…

 Il est clair que la paix s’installe de nouveau en Casamance, sans aucun doute.

Abdou Diao / koldanews

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here