dimanche, mai 29, 2022

Conflit imminent? Voici les photos satellites qui montrent les troupes russes massées à la frontière ukrainienne

Ne ratez pas!

Les images satellite de Maxar Technologies capturées hier montrent des forces russes déployées dans quatre endroits de l’ouest de la Russie, près de la frontière avec l’Ukraine, au nord de Kiev, la capitale.

Le Kremlin a massé quelque 100 000 soldats près des frontières de l’Ukraine, une accumulation qui, selon l’Occident, est la préparation d’une guerre pour empêcher l’Ukraine de rejoindre l’alliance de sécurité occidentale de l’OTAN.

UkraineCarte
© Google Earth

Le président américain Joe Biden a estimé hier lors de son allocution après un an de présidence qu’il était désormais certain la Russie allait agir sur l’Ukraine. Il a affirmé que la Russie paierait cher une invasion à grande échelle et suggéré une riposte proportionnée pour une « incursion mineure ».

« Nous avons eu des discussions franches, Vladimir Poutine et moi, et son idée est que l’OTAN n’est pas uni. Je ne crois pas ça. J’ai parlé à tous les principaux dirigeants de l’OTAN. Nous avons eu un sommet sur la Russie (…) et je pense que ce que vous verrez, c’est que la Russie sera tenue responsable. C’est une chose s’il s’agit d’une incursion mineure et que nous devons nous battre pour savoir quoi faire et ne pas faire. Mais s’ils font ce dont ils sont capables de faire avec les forces amassées à la frontière, ce sera un désastre pour la Russie s’ils envahissent davantage l’Ukraine. Nos alliés et partenaires sont prêts à imposer des coûts importants et un préjudice important à l’économie russe. Nous allons fortifier nos alliés de l’OTAN.  J’ai déjà expédié pour plus de 600 millions de dollars d’équipements sophistiqués, d’équipements défensifs, aux Ukrainiens. Le coût de l’entrée en Ukraine en termes de pertes de vies physiques pour les Russes, ils pourront l’emporter avec le temps, mais ça va être lourd. Et ça va être réel. Et ça va être conséquent. Et en plus de cela, Poutine a un choix difficile : désescalade et diplomatie ou confrontation et conséquences. »

Les responsables russes ont nié à plusieurs reprises l’intention d’envahir leur voisin pro-Européen.

 

Articles récents

Notre sélection pour vous