vendredi, août 19, 2022

Grève des transporteurs à Vélingara : le mot d’ordre largement suivi

Ne ratez pas!

Le mot d’ ordre de grève du cadre unitaire des syndicats des transports routiers (CUSTRS)   a été largement suivi dans le département de Vélingara   Dans les différentes gares routières, les  quelques véhicules  trouvés sont cloués sur place.   Quant aux  clients et autres   voyageurs, ils   ne savent pas à quel saint se vouer et demandent à l’Etat de trouver une solution rapide aux problèmes des chauffeurs et transporteurs.

A l’instar des autres localités du Sénégal, les chauffeurs et transporteurs du département de Vélingara ont respecté le mot d’ordre de grève du cadre  unitaire des syndicats  des transports routiers du Sénégal (CUSTRS). A la gare routière de Vélingara, les véhicules trouvés sur place  sont  cloués au sol. Les vendeurs et  coxeurs se  retournent les pouces faute  d’acheteurs ou de passagers. Les quelques  voyageurs présents ne savent plus où donner de la tête. Une grève largement suivie  selon Mamadou Diouldé Diallo  le président de regroupement des chauffeurs et transporteurs du département de Vélingara  «  Nous observons cette grèves à l’instar de nos autres collègues chauffeurs des régions  et ici je peux vous dire que la grève est largement suivie , il n y a que trois véhicules , les autres chauffeurs  habitants d’ autres régions sont rentrés  chez eux  la nuit  » A –t-il dit Avant de poursuivre «  Nous  nous solidarisons avec les populations qui seront durement éprouvées  durant  ces deux jours mais,  il faut qu’elles sachent que la lutte est légitime  . Nous revendiquons de meilleurs conditions de travail , l’arrêt  des tracasseries  policières , et l’allégement des lourdes charges qui pèsent sur les transporteurs » Embouchant la même trompette , Ousseynou Sène secrétaire général du syndicat  des chauffeurs et  transporteurs  du département de Vélingara  dira que cette grève n’ est que  le début  d’une longue lutte  que les transporteurs comptent  mener «  Nous persisterons sur notre position tant que  l’Etat n’ acceptera  pas  de nous recevoir pour régler  les multiples problèmes qui gangrènent le secteur  du transport routier au Sénégal  » A laissé entendre Mr Sène .  Les populations quant à elles   demandent à l’ Etat de trouver une solution rapide à cette crise qui secoue  le secteur du transport routier . Pour rappel , cette grève illimitée du  cadre unitaire des syndicats des transports routiers s’articule autour  de 11 points de revendications

Babacar Diouf 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles récents

Notre sélection pour vous