mardi, mai 24, 2022

« Non, les talibans ne vont jamais changer, c’est impossible! « : Lailuma Sadid, journaliste afghane, s’inquiète pour l’avenir de son pays

Ne ratez pas!

Lailuma Sadid, est une journaliste afghane, réfugiée en Belgique depuis plusieurs années. Loin de son pays natal, elle n’en reste pas moins émue et inquiète en voyant la prise de pouvoir des talibans. Une équipe RTL info est allée à sa rencontre.

Adolescente, Lailuma Sadid, a connu l’Afghanistan sous le contrôle des talibans dans les années 90. Mariée de force à 17 ans, elle se rappelle de cette époque avec beaucoup d’amertume et de colère. Désormais, cette journaliste afghane vit en Belgique. Loin de son pays natal, elle n’en reste pas moins émue et terrorisée en voyant la prise de pouvoir des talibans. Hier, ils ont donné une conférence de presse lors de laquelle ils affirment avoir changé. « Nous sommes liés par les droits des femmes qui ont été donnés par la charia. Nos soeurs et nos mères recevront tous les droits qu’Allah leur a donnés. Les femmes font partie de la société. Les femmes travailleront dans différents domaines du pays tout en vivant sous la charia. Les femmes travailleront dans l’éducation, la santé et d’autres domaines et joueront un rôle actif« , a ainsi déclaré Zabihullah Mujahid, le porte-parole des Talibans, lors de cette conférence de presse.

Pour Lailuma, ces discours ne sont que de vaines promesses. « Je me souviens d’un stade de football où ils tiraient sur des femmes et maintenant, ils disent qu’ils veulent changer. Non, comment c’est possible ?« , confie la journaliste en pleurs. Elle se souvient d’une époque remplie de menaces parce qu’elle refusait de porter la burqa et n’avait pas le droit de travailler. Pour toutes ces raisons, elle a reçu des coups de fouet. « Je ne pleure pas pour moi mais pour toutes les femmes là-bas. Combien d’entre elles ont été tuées par les talibans ? Maintenant ils prétendent faire attention à elles, c’est impossible« , poursuit la jeune femme. Pour elle, les promesses des talibans ne tiendront pas longtemps. « Non les talibans ne vont jamais changer, ce sera encore la même histoire« . Une partie de la famille et des amis de Lailuma Sadid vivent toujours sur place. Elle craint pour leur sécurité. Pour cette journaliste, l’avenir de son pays est encore une nouvelle bataille à mener.

Articles récents

Notre sélection pour vous