Home Casamance Kolda Mady Touré à Kolda : « l’heure a sonné pour le renouveau...

Mady Touré à Kolda : « l’heure a sonné pour le renouveau du football sénégalais »

En déplacement au sud du pays dans le cadre de l’élection du président de la fédération sénégalaise de football prévue le 7 août prochain, Mady Touré a insisté à Kolda sur la nécessité d’améliorer la gouvernance du sport roi.  

« L’heure a sonné pour le renouveau du football sénégalais », a fait savoir le patron de Génération Foot qui a fait face à la famille du football à Kolda vendredi dernier.

Ce candidat d’exposer à cette occasion son programme qui s’articule autour de « la nouvelle gouvernance du football et de la politique de marketing, la réalisation d’infrastructures sportives dignes de ce nom, le développement du football féminin, la politique sociale » entre autres, a-t-il indiqué.

A l’en croire cette réforme qu’il préconise passe par « la révision des textes »pour régler des questions relatives à «la  limitation des mandats, le cumul des postes et le changement du mode de scrutin ».

S’ya ajoute la gestion financière qui doit impérativement respecter  les règles de « transparence ». Avec Mady Touré « la publication des comptes sur le site la fédération  » sera une réalité permanente.

Dans son projet de développement d’infrastructures sportives, le candidat Touré promet « la mise aux normes internationales » de certains stades régionaux. Dans la même veine, il a l’ambition d’améliorer la gouvernance de ces aires de jeu qui, selon lui, doivent être gérées comme de « véritables entreprises ».

Quid de sa nouvelle politique de développement du football sénégalais ? Elle tourne autour de la formation des cadres, des acteurs du foot, des arbitres et des agents médicaux. Mais aussi, « du développement et du renforcement de la pratique du football féminin » par l’organisation des compétions féminines et l’implication des femmes dans les centres de décision, a-t-il expliqué.

Toutes choses qui ont convaincu les acteurs du football koldois rencontrés. Ces derniers s’engagent à soutenir à ce programme et à poursuivre la sensibilisation pour qu’il puisse enregistrer une adhésion massive des acteurs du Fouladou.

Pour Mamdou Sow de l’ODGAM, Kolda ne doit pas rater ce train du changement. « Le Fouladou n’est pas le titre  foncier de quelqu’un. Le changement est plus que nécessaire pour améliorer notre football », a-t-il martelé.

imansaly@koldanews.com

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Quitter la version mobile