Home Actualité Crise Grève de 48H : And Gueusseum de Louga se désolidarise du Sames

Grève de 48H : And Gueusseum de Louga se désolidarise du Sames

0

L’Union régionale de Louga de l’Alliance des syndicats autonomes de la Santé, And Gueusseum se démarque de la grève de 48h décrétée par le Sames.

L’Union régionale de Louga de l’Alliance des syndicats autonomes de la Santé (ASAS) And Gueusseum, se démarque de la grève annoncée par le Syndicat autonome des médecins du Sénégal (Sames). Dans une déclaration rendue publique hier, elle considère qu’il est inopportun en pareille circonstance d’en rajouter avec une grève sans préavis, charriant d’autres risques supplémentaires de complications du dossier déjà critique. Ainsi l’union régionale And Gueusseum de Louga en appelle à plus de sérénité et davantage d’empathie envers les usagers. Convaincue de la nécessité de la manifestation de la vérité des faits aux fins de situer les responsabilités pour éviter la reproduction d’un tel évènement tragique au sein des établissements de santé, l’union régionale And Gueusseum de Louga salue la ‘’tardive’’ dotation en matérielles, ressources humaines et équipements complémentaires permettant à l’unité néonatalogie de renaitre de ses chaudes cendres, au grand bonheur des prématurés. En outre, l’union régionale de Louga félicite le directoire national de l’ASAS And Gueusseum pour le déplacement effectué à l’hôpital Magatte Lo de Linguére, pour s’enquérir de la situation et requinquer les camarades qui ont, en permanence et malgré le déficit en spécialistes et en ressources humaines qualifiées, relevé tous les défis d’un établissement public santé (EPS) de niveau 1 en expansion. Espérant que l’esprit de sacrifice dont a toujours fait montre le personnel sera bien tenu en compte dans le traitement de cette affaire dont les dimensions commencent à sortir de leur cadre, l’union régionale And Gueusseum de Louga témoigne sa solidarité aux travailleurs ‘’trainés dans la boue’’ et dont le tort principal a été de vouloir assurer le minimum dans un système où ceux qui doivent mettre les moyens pour assurer des soins de qualité, ne l’ont pas fait.

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Exit mobile version