Home Faits Divers Avis de décès Drame à l’hôpital Maguete Lo : Le Directeur démissionne, les agents de...

Drame à l’hôpital Maguete Lo : Le Directeur démissionne, les agents de garde suspendus

0

Le Dr Abdou Sarr n’est plus à la tête de l’hôpital Magatte Lô de Linguère. Il a démissionné hier, suite à l’incendie qui a coûté la vie à 4 bébés. Le personnel qui était de garde au moment du sinistre, est aussi suspendu, en attendant les conclusions de l’enquête et de probables sanctions.

L’incendie qui a ravagé samedi dernier l’unité de néonatalogie de l’hôpital Magatte Lo de Linguère et qui a couté la vie dans un premier à 4 bébés, a aussi emporté le directeur de ladite structure sanitaire. Docteur Abdou Sarr a tout simplement préféré démissionner pendant que l’enquête ouverte par la gendarmerie pour déterminer les causes du sinistre et qui pointent déjà une négligence du personnel sanitaire, poursuit son cours normal. «Pour mettre à l’aise les autorités, ma famille et le personnel de cet établissement, dans un élan républicain, nous vous présentons notre démission aux fonctions de directeur de l’EPS de Linguère à compter de ce jour 27 avril 2021», a écrit le Dr Abdou Sarr dans sa lettre de démission adressée au chef de l’Etat. A la tête de ladite structure sanitaire depuis février 2015, le Dr Abdou Sarr a été fortement critiqué dans sa gestion de l’hôpital par une partie du personnel qui lui reproche de s’être octroyé beaucoup de privilèges au détriment des usagers, des travailleurs et du bon fonctionnement de l’hôpital. Même si le mis en cause, a réfuté ces accusations. «Ceux qui parlent ne sont pas un syndicat de l’hôpital. Lequel ne m’a jamais exposé ce type  problèmes parce que je suis rigoureux, je fais correctement mon travail», s’est-t-il défendu sur les ondes de la Rfm.

Avant sa démission, le ministère de la santé avait décidé de prendre des mesures conservatoires, en suspendant le patron de l’hôpital et le personnel qui était de garde la nuit du drame.

Les deux bébés décédés hier sont nés après l’incendie et étaient internés à Touba.

Rappelons que l’incendie a causé la mort de 4 bébés et deux autres ont été admis en réanimation. Mais au dernières nouvelles, ils «vont mieux et sont rentrés chez eux». Les rumeurs de leur décès ont courues hier, mais le ministère de la santé a fait savoir qu’il s’agissait d’une malheureuse confusion. En effet, les deux bébés décédés hier sont nés après le sinistre, puis transférés à Touba. «Après l’incendie, il y a eu un autre accouchement où l’un des bébés était en faible poids et l’autre en souffrance fœtale. Ils ont été internés au niveau de Touba. Ce sont ces bébés-là qui sont décédés et non ceux qui étaient dans la salle au moment de l’incendie», précise la tutelle.

L’info

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Exit mobile version