Home Casamance Sédhiou « Personnalité de l’année » : JAMRA plébiscite le Président turc Erdogan...

« Personnalité de l’année » : JAMRA plébiscite le Président turc Erdogan !

0

A PROPOS des «Personnalités de l’Année» de JAMRA, quels sont nos « critères de choix »? Ils obéissent simplement à la méthodologie classique en usage dans les organismes, publics ou privés, qui décernent cette distinction symbolique aux personnalités qu’ils estiment s’être distinguées dans un domaine spécifique de la vie publique, durant l’année écoulée.

POUR JAMRA et MBAÑ GACCE, en sus de ceux ou celles qui se seront illustré(e)s à travers des ACTES DE HAUTE PORTÉE MORALE OU CITOYENNE, nous y incluons également des compatriotes qui auront quitté ce bas-monde en MARTYRS. C’est ainsi que ces six (6) dernières années, JAMRA et MBAÑ GACCE ont respectivement consacré «Personnalité de l’Année» les compatriotes suivants :

☆ (2015) L’INCORRUPTIBLE Commissaire divisionnaire MAME SEYDOU NDOUR, ci-devant directeur de l’OCRTIS (Office central de répression du trafic de stupéfiants), pour s’être régulièrement illustré dans des saisies-record de stupéfiants, toutes variétés confondues, et des démantèlements de réseaux dormants de narcotrafiquants. Son haut fait-d’arme, cette année-là, fut d’avoir intercepté une cargaison de cannabis en provenance du Mali, d’une valeur de 2 milliards de nos francs. Non sans avoir dignement résisté aux offres alléchantes de corruption des narcotrafiquants;

☆ (2016) LE DIGNE Président de la LSDH, Me ASSANE DIOMA NDIAYE, pour sa posture hautement patriotique, consistant à décliner, courtoisement mais fermement, les propositions sonnantes et trébuchantes d’une ambassade occidentale (la Hollande) qui lui proposait de se charger d’un plaidoyer portant dépénalisation de l’homosexualité – en violation de l’article 319 du Code pénal, qui bannit les unions-nature, au Sénégal;

☆ (2017) LA DÉFUNTE vice-présidente du CESE, FATOUMATA MAKHTAR NDIAYE. JAMRA a honoré, à titre posthume, cette vaillante concitoyenne, réputée avoir plusieurs fois partagé des combats épiques de JAMRA. Et dont l’odieux assassinat, dans sa chambre à coucher, aura mis en exergue l’insécurité galopante en banlieue, où les malfrats agressent maintenant mortellement de paisibles citoyens à domicile!

☆ (2018) LE BRAVE IMAM ALIOUNE BADARA NDAO, compatriote exemplaire, modèle d’endurance et d’altruisme, qui a toujours su défendre les valeurs de notre Sublime Religion, au point d’en avoir subi de mémorables rigueurs carcérales, durant quatre années d’épreuves privatives de liberté.

☆ (2019) LE VÉRIDIQUE SERIGNE BABACAR SY MANSOUR, pour sa «fatwa» historique ANTI-LGBT, lors du Mawlid de 2019. Le Khalife s’était remarquablement fait l’écho du cri du cœur de l’ensemble de ses homologues Khalifes généraux, en fustigeant énergiquement la banalisation des déviances sexuelles, qui sont en passe de gangréner gravement cette terre bénie du Sénégal, où reposent de grandes figures religieuses.

CETTE FIN DE L’ANNÉE 2020 étant marquée par d’inadmissibles agressions dont notre Sublime Religion a fait l’objet, donne l’occasion à JAMRA d’internationaliser, pour la 1ère fois, son choix de «Personnalité de l’Année».

JAMRA & MBAÑ GACCE ont ainsi jeté leur dévolu sur celui qui s’est dignement distingué par ses positions courageuses de dénonciations énergiques des caricatures blasphématoires sur l’incarnation terrestre de la Meilleure des Créatures, Seydouna Mouhammad (psl); assorties de plaidoiries sans complaisance contre l’ISLAMOPHOBIE institutionnelle occidentale, incarnée au sommet de l’État français par un intégrisme laïc, qui a failli compromettre durablement la bonne convivialité inter-confessionnelle, en France, en théorisant « le droit au blasphème ».

IL A BRILLAMMENT relayé la légitime indignation de la Oummah islamique mondiale, avec une bravoure digne des vaillants « Saabas » du Messager d’Allah (psl). Nous voulons nommer : le Président de la République de Turquie, RECEP TAYYIP ERDOĞAN. Un des rares chefs d’État membres de l’OCI (Organisation de la conférence islamique) à assumer publiquement sa « musulmanité », au point de faire ouvertement l’éloge du Prophète Mouhammad (psl); et de psalmodier publiquement les sublimes versets du Saint-Coran.

TOUJOURS PROMPT à voler au secours des peuples opprimés, tant par les impérialismes de l’Est que par les libéralismes sauvages de l’Ouest, ERDOGAN a toujours fait sien ce credo sacré de l’Islam, Religion de Paix, d’Entraide et de Solidarité active: « Innamal muminina ikhwa » – Tous les musulmans sont frères !

AU SEUIL de ce Nouvel An 2021, JAMRA et MBAÑ GACCE adressent leurs ferventes prières au Tout-Puissant, afin qu’Il accorde Santé de fer et Longévité au « Mujahidoul Kabir », Grand Soldat de l’Islam, fierté du monde musulman, RECEP TAYYIP ERDOĞAN. Ainsi qu’à l’ensemble des autorités religieuses du pays, pour un Sénégal uni, prospère et réconcilié avec lui-même.

DEWENETI !

Le 18 décembre 2020

Les Bureaux exécutifs de

JAMRA et MBAÑ GACCE

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Exit mobile version