vendredi, mai 20, 2022

CAN 2029 : le Sénégal humilie le Kenya 3-0 et se hisse en huitièmes de finale

Ne ratez pas!

Le Sénégal valide son ticket pour les huitièmes de finale. Après le faux-pas contre l’Algérie, jeudi dernier, le Sénégal s’est racheté, lundi 1er juin 2019, en étrillant le Kenya par 3-0, au stade du 30 juin du Caire. Une large victoire qui ouvre la porte des huitièmes de finale au Sénégal. Les protégés du coach Aliou pourraient toutefois faire face, au second tour, aux Ougandais qui constituent l’une des équipes surprises de cette 32e édition de cette Coupe d’Afrique des nations (Can) 2019.

Les «Lions» du Sénégal ont assuré, hier, leur qualification en huitièmes de finale de la Coupe d’Afrique des nations (Can) 2019 en cours en Egypte. Ils ont notamment étrillé le Kenya par 3-0, au stade du 30 juin du Caire, pour s’ouvrir la voie du second tour de cette 32e édition de la grande messe du football africain. Un doublé de Sadio Mané (76e et 81e mn) et un but d’anthologie d’Ismaïla Sarr, d’une reprise de volet, ont permis au Sénégal de se racheter de leur faux de jeudi dernier contre l’Algérie (0-1).

Avec deux victoires et une défaite, les «Lions» terminent ainsi à la deuxième place du groupe C derrière l’Algérie. Ces deux formations ont ainsi assuré leur qualification pour le tour suivant de cette phase finale de la Can qui a démarré depuis le 21 juin dernier.

Mais, il faut noter qu’il a fallu attendre la seconde période du match pour voir les protégés d’Aliou Cissé venir à bout des «Arambes stars» du Kenya. En effet, bien qu’ayant dominé toute la première période, le bloc bas de la défense kenyane a déjoué tous les plans offensifs de l’équipe d’Aliou Cissé. Les «Arambés stars» avaient aussi dans leur cage un excellent gardien. Qui, en plus d’avoir arrêté le premier pénalty de Sadio Mané, a écœuré les attaquants sénégalais, en repoussant toutes leurs tentatives. Il a ainsi fallu attendre le retour des vestiaires pour que les «Lions» finissent par trouver la faille. D’abord, par un but d’anthologie d’Ismaïla Sarr, qui a repris de volet, un centre de l’arrière droit sénégalais, Lamine Gassama. Le même Lamine Gassama adressera une balle en profondeur pour Sadio Mané qui s’en va inscrire le second but sénégalais. En effet, de part sa pointe de vitesse, le sociétaire de Liverpool, a laissé à quai le dernier rempart adverse pour tromper, du plat du pied, le gardien kenyan.

A 2-0 et à une dizaine de minutes de la fin du match, la messe était presque dite pour les Kenyans. Mais en face, les Sénégalais n’avaient pas encore dit leur dernier mot. Sur un pénalty provoqué en fin de partie, Sadio Mané se charge de se racheter. Il met le cuir au fond des filets. A 3-0, le coach kenyan, Sébastien Migné qui doutait du mental des «Lions» à venir à bout de son équipe, pouvait déjà penser à faire ses valises. Et c’est sur ce score de 3-0 que le juge central mettra fin à ce match qui entrait dans le cadre de la troisième et dernière journée du groupe C de cette Can 2019.

Il faut toutefois signaler que ce match a démarré sur une mauvaise note pour le Sénégal. En effet, comme poursuivi par un mauvais sort, le Sénégal a perdu son gardien titulaire au cours de l’échauffement.  Edouard Mendy qui partait pour une troisième titularisation de rang dans la cage des «Lions», souffrait de la cheville gauche. Ce  qui va lui contraindre de céder sa place à  Alfred Gomis. Le second signe, est relatif au pénalty manqué, à la 28e mn de jeu, par Sadio Mané. En plus, bien que dominant l’ensemble de la première période, les hommes d’Aliou Cissé n’ont pu faire la différence qu’en seconde période.

Walfnet

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles récents

KOLDA : Ndiobène réclame la délocalisation  de la maison d’arrêt et de correction

Les habitants du quartier Ndiobène dans la commune de Kolda exigent la délocalisation de la prison. Ils sont soutenus...

Notre sélection pour vous