Home Casamance Kolda CONSEIL DES MINISTRES DÉLOCALISE A KOLDA: Certains chantiers en cours de réalisation

CONSEIL DES MINISTRES DÉLOCALISE A KOLDA: Certains chantiers en cours de réalisation

Le président l’avait dit : « il n’y aucun problème pour mobiliser les 204 milliards prévus pour kolda » au sortir du plus long des conseils des ministres décentralisés. En tout cas, le gouvernement avait retenu un programme d’investissement de 204 milliards 520 millions dans une période de trois ans et les choses allez commencer à bouger dans 2 mois. Avait déclaré le Président Macky Sall, tout juste à sa sortie de la rencontre. Avant d’annoncer sa décision de faire face au déficit en infrastructures pour faire de kolda un pôle de croissance ouvert à travers un réseau de route et pistes rurales et le renforcement de l’offre en infrastructures socio-économiques. Des actions énergiques seront entreprises pour la préservation et la valorisation des ressources naturelles, la lutte contre la dégradation des sols avec une action particulière pour le développement du capital humain, amélioration du cadre de vie, le soutien aux activités génératrices de revenues et d’une économie régionale plus structurée. Et un démarrage de l’étude du dragage du fleuve Casamance.

Depuis les choses bougent, même si certains élus regrettent le rythme au moment où d’autres soutiennent n’avoir rien perçu.

Le président avait donné l’exemple, dans la vallée de l’Anambé pour la réhabilitation de 3104 ha et l’aménagement de 200 ha de bas fond et de vallée. La création de ferme agricole intégrée dans le projet d’emploi des jeunes. Les puits pastoraux et autres parc de vaccination vont être réalisés, a révélé le Président, ainsi que l’équipement des abattoirs de kolda. D’autres seront créés dans les autres départements. Achèvement de tous les chantiers en arrêt dans la région comme les chantiers de kolda commune dans le cadre du programme de l’indépendance 2006. Le dragage du fleuve Casamance était dans sa phase étude.

Aujourd’hui sur le terrain, la bataille du désenclavement a démarré par le bitumage de certaines pistes Kolda – Saré Bidji- Thiety prés de 22 km qui ouvre beaucoup de perspectives pour Fataworo avec le Pndl. Ce tronçon va être poursuivi jusqu’à Sobouldé, villageois religieux. L’électrification de Thiety a commencé. Ainsi que l’installation d’un forage qui va toucher 12 villages. Le maire de Coumbacara aussi indique que la piste Thiedely Ngoky est en phase finale.

Le projet pôle de développement de la Casamance (Ppdc) va réaliser aussi la piste Pata – Kolda ainsi que Thianfara 6 Pakour dans le département de Vélingara. La mise en œuvre va démarrer incessamment, nous indique-t-on. L’autre projet de piste communautaire du programme national de développement local ( Pndl) va aussi réaliser 100 km de point criques ainsi que la boucle Ndorna Bourouco où les travaux sont en cours.

Des entreprises sont déjà sélectionnées pour l’axe Kolda – Fafacourou – Médina yéro foulah. De même que Fafacourou – Dabo. L’axe Médina yéro Foulah Pata aussi est dans le lot.

Une deuxième phase de ce projet PdC va bientôt commencer et va concerner les pistes Saré Hamidou Koulinto dans le département de Médina yoro foulah .Pour le département de vélingara ce sera Némataba – Frontiére Gambienne ainsi Kéréawane dans le Myf à la frontière avec la Gambie.

Pour les pistes, la liste n’est pas exhaustive. Des activités comme le financement des femmes dans le réseau pour l’émergence, a aussi démarré. Des projets très avancés pour l’électrification de certains villages du département de Médina Yéro Foulay, ainsi que la mise en œuvre du domaine agricole communautaire comme à Koulinto est à signaler. Les chantiers du MCC a comptabilisé dans l’enveloppe annoncée durant le conseil des ministres, sont en phase terminale pour ceux se trouvant dans la région de kolda.
Dans les activités d’appui économique, la vente des semences, des intrants et le matériel agricole est devenue une réalité. Le Pndl déroule aussi de micro projets qui touche l’ensemble de la région. Kolda, une des premières régions en élevage ne dispose pas encore d’abattoirs modernes, le Président avait prévu de réhabiliter celui-ci. L’appel d’offres est lancé , nous a-t-on indiqué. Concernant le dragage du fleuve, les koldois ne savent pas encore si l’annonce de ces dernières sur ce dossier concerne le fouladou.
Un autre projet d’informatisation de l’état civil est en cours pour la municipalité de Kolda et de Diaobé comme teste avec le financement de Aecid.

Pour le maire de Wassadou dans le département de Vélingara Barsa Soumboundou « les réalisations sont très timides. Les choses ne bougent pas beaucoup chez nous, il y a un forage en travaux à Nianaw. Ce forage va toucher plusieurs villages ».
Le maire de Kaaba Diao de Bignaarabé regrette pour sa part le retard dans l’électrification de la commune située à la périphérie de kolda et pourtant administrativement dépendant de Médina Yéro foulah.

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Quitter la version mobile