Journalistes de RFI tués au Mali: la thèse d’une prise d’otages râtée est privilégiée

0

Dans l’enquête sur le double meurtre de Ghislaine Dupont et de Claude Verlon à Kidal le 2 novembre, le procureur général français, François Molins a donné, le 13 novembre pour la première fois, des précisions sur l’avancée de l’enquête judiciaire. Le magistrat français est revenu sur les circonstances de l’enlèvement et de l’exécution de Ghislaine Dupont et de Claude Verlon en privilégiant la thèse d’un enlèvement qui tourne mal.
La voiture utilisée par les ravisseurs était notamment en très mauvais état, ce qui accrédite la thèse d’une panne. Le haut magistrat a aussi évoqué  » des soupçons très précis.

RFI

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here