Home Actualité Pourquoi l’opposition sénégalaise boycottent la rencontre avec Macky Sall

Pourquoi l’opposition sénégalaise boycottent la rencontre avec Macky Sall

Les membres du Parti démocratique sénégalais(Pds) et leurs alliés ont exprimé leur volonté de ne pas prendre part à la discussion avec le chef de l’Etat sur l’Acte 3 de la décentralisation.

La coalition de l’opposition (Bolloo taxaaw askan wi) dont le fer de lance n’est qui d’autre que le PDS ne répondra pas à l’appel fait aujourd’hui par le chef de l’Etat Macky Sall et relatif à la concertation sur l’Acte 3 de la décentralisation. Dans un communiqué rendu public hier, la coalition a exprimé sa ferme volonté de ne pas prendre part à cette rencontre. Et pour cause, note enQuête, la coalition a fustigé l’attitude de Macky Sall à leur égard.
D’abord, pour les camarades d’Oumar Sarr, si le chef de l’Etat voulait vraiment rencontrer les partis de l’opposition, il doit leur adresser, en tant qu’institution une correspondance à cet effet dûment signée de sa main. La coalition s’est d’autant fondée à s’étonner de cette démarche que(…) le Président Sall n’a jamais rencontrée l’opposition en dépit des difficultés nombreuses et sérieuses que le pays a traversées et traverse encore. Ensuite pour cette coalition, « l’importance capitale que revêt la question de la décentralisation leur amène à s’interroger sur le caractère précipité de l’initiative ». Toujours selon la coalition, « aucun document n’accompagne la lettre du ministre de l’Intérieur pour permettre aux partis de s’imprégner de la position du gouvernement sur la décentralisation »
Rejetant cet agenda « unilatéral » que le pouvoir imposerait sous le vocable de « dialogue avec l’opposition », la coalition patriotique rappelle qu’elle aussi a ses préoccupations qui sont entre autres, celles liées aux libertés publiques et à l’Etat de droit sérieusement malmenés dans notre pays ».
C’est pourquoi, prévient-elle, « sa conviction est faite que Macky Sall ne semble pas prêt à dialoguer avec l’opposition d’où son choix de poursuivre la lutte légitime jusqu’à l’ouverture d’un vrai dialogue franc, inclusif qui seul est à même de libérer les énergies du pays qui sont en dormance depuis si longtemps et dont les conséquences sur l’économie sont vécues par tous et partout ».



enQuête via Setal.net,

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Quitter la version mobile