Home Actualité Mimi Touré divise déjà la famille Faye-Sall

Mimi Touré divise déjà la famille Faye-Sall

Aminata Touré, tête de liste de l’Alliance pour la République( Apr) à Dakar pour les Locales de 2014. C’est du moins le choix de Macky Sall pour faire face au maire socialiste, Khalifa Sall, selon le quotidien La Tribune.

Mais la grande équation est de savoir si Mimi Touré est capable de relever le défi. Si l’on sait que Khalifa Sall a été élu sur la liste du Front Siggil sénégaal lors des Locales de 2009 face à un Pape Diop très puissant qui dirigeait la liste du Parti démocratique sénégalais (Pds) dans laquelle il y avait un certain Karim Wade. Un autre défi qui attend Aminata Touré, c’est Grand Yoff, fief de Khalifa Sall où il a plusieurs fois été élu maire. C’est donc un pari risquée, car l’actuel édile de Dakar bénéficie d’une certaine popularité et un bilan à faire valoir pour espérer encore gagner. Comme en 2009.

Ce choix de Macky Sall n’enchante d’ailleurs pas la famille de la première dame qui mûri des ambitions également. En effet, les frères de la première dame veulent également la Mairie de Dakar à défaut de lancer le Directeur du COUD Abdoulaye Diouf Sarr proche de la famille.

Pour rappel, libération nous rapportait, dans un de ses articles que le nouveau Premier ministre du Sénégal n’a pas encore passé un mois à la tête du gouvernement, mais elle reçoit déjà des tirs groupés venant de sa base politique, l’Alliance pour la République (APR) et ce n’est personne d’autre qu’Adama Faye, le Coordonnateur adjoint du parti présidentiel, par ailleurs grand-frère de la Première dame.

Maintenant qu’il a fini de constater que l’actuel Premier ministre ambitionne de l’éliminer, Adama Faye a ouvert les hostilités, samedi dernier, dans cette partie de la bande dakaroise. Pourtant, il se dit même que c’est lui qui avait installé Aminata Mimi Touré dans ce fief stratégique du parti présidentiel.C’est ainsi, de seize (16) heures à vingt-trois (23) heures à la permanence de l’Apr de Grand-Yoff, les partisans d’Adama Faye, majoritairement présents, avaient tiré à boulets rouges sur le Premier ministre, relevant les « manœuvres ingrates de Mimi qui travaille à torpiller la candidature de (leur) leader à la mairie de Dakar » lors des prochaines élections locales de mars 2014.

La Tribune

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Quitter la version mobile