Home Actualité Contribution Médina Yoro Foula : le préfet plaide pour la "continuité" de l’alimentation...

Médina Yoro Foula : le préfet plaide pour la "continuité" de l’alimentation en électricité

Médina Yoro Foula : le préfet plaide pour la "continuité" de l’alimentation en électricité

Kolda 23 juil (APS)- Le préfet du département de Médina Yéro Foula, Ibrahima Fall, a récemment plaidé pour la continuité de l’alimentation en électricité dans cette partie nord de la région de Kolda.

Il s’agit d’aider à mettre en place les conditions permettant de faciliter le travail des agents de l’administration et des jeunes qui s’exercent aux Nouvelles technologies de l’information et de la Communication, a-t-il souligné.

"Je travaille chez moi les soirs. Mais nous n’avons l’électricité que de 19 heures à 1 heures. C’est pourquoi nous avons demandé aux autorités de la SENELEC de nous aider à assurer la continuité de l’alimentation de l’électricité à Médina Yéro Foula, et nous gardons encore espoir", a-t-il dit.

Les élèves du collège de Médina Yéro Foula ont eux aussi lancé un appel aux responsables de SENELEC pour la continuité de l’électricité, surtout durant le jour afin qu’ils puissent bénéficier des avantages des Nouvelles Technologies de l’information et de la communication.

Avec ses 4507 km2, le département de Médina Yéro Foula dont la population s’élève à "plus de 100.000 habitant, est une circonscription vaste.

Un an après son érection en département, l’administration s’y installe progressivement.

A la suite des Eaux et Forêts, de la Douane et de la Brigade mobile de sureté (BMS), l’Inspection départementale de l’éducation nationale (IDEN) et le CEDEPS sont venus grossir les rangs.

En attendant, les autorités et les populations de cette zone frontalière avec la Gambie souhaitent la mise en place d’une brigade de gendarmerie.

Concernant l’enclavement, Ibrahima Fall a indiqué qu’un "début de solution" a été trouvé "avec la réalisation de pistes et de routes pour désenclaver le département de Médina Yéro Foula".

Restent cependant "le centre de santé et la caserne des sapeurs pompiers pour aider à la lutte contre les feux de brousse récurrents dans la zone".

 MG/ASG

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Quitter la version mobile