Trafic de drogue à la police : Le commissaire de Fatick et ses éléments arrêtés!

by Koldanews | Lundi, nov 24, 2014 | 767 views

Le commissaire de la brigade urbaine de Fatick, Idrissa Gueye et ses éléments ont été arrêtés vendredi 21 novembre pour une affaire de trafic de drogue.

Encore une affaire de trafic de drogue au sein de la Police. Cette fois-ci, c’est le commissariat urbain de Fatickk qui a été secoué par une histoire de trafic de drogue. En effet, le patron des lieux, Idrissa Gueye, son adjoint Samba Diédhiou et 5 s agents à la sécurité de proximité(Asp) ont arrêtés et placés en garde à vue. De sources reprises par la Tribune, c’est aujourd’hui même qu’ils seront présentés au procureur de la République. En effet, après une opération coup de poing effectuée dans une zone de non compétence, ” Gandiaye ». Le trafiquant arrêté, il leur aurait proposé un(1) million FCFA en échange à sa libération. Ce n’est pas tout car un KG de chanvre indien aurait été remis au commissaire. Le patron des limiers a contesté le montant, déclarant qu’ils auraient seulement encaissé en plus du KG de chanvre indien, la somme de 500.000 FCFA qu’ils ont répartis comme suite : 25.000 FCFA par(asp au nombre de 5) et 150.000 FCFA pour le patron et son second. A rappeler que le commissaire qui étaient en regroupement à l’Ecole nationale de la Police pour une mission imminente au Darfour a été rappelé à Fatick et arrêté par les gendarmes. La Tribune

Avec Setal.net,

Like it? Share it!

2 Comments so far. Feel free to join this conversation.

  1. Talidemba Mankadiadem 24 novembre 2014 at 11 h 55 min - Reply

    Si cette affaire de policier est avérée, il faut que les sanctions soient exemplaires, ne pas le faire c'est sacrifier notre jeunesse qui de être protégée.
    Que les personnes qui ont cette affaire en charge agissent citoyens responsables et qu'ils ont ou auront des enfants qui méritent notre protection.

  2. Talidemba Mankadiadem 24 novembre 2014 at 11 h 55 min - Reply

    Si cette affaire de policier est avérée, il faut que les sanctions soient exemplaires, ne pas le faire c'est sacrifier notre jeunesse qui de être protégée.
    Que les personnes qui ont cette affaire en charge agissent citoyens responsables et qu'ils ont ou auront des enfants qui méritent notre protection.

Leave A Response