KOLDA : Des guides religieux à l’école des bonnes pratiques parentales

by Ismaïla MANSALY | Jeudi, mar 6, 2014 | 184 views

Comment parvenir à une meilleure prise en charge de l’éducation des enfants dans les différentes dimensions de leur personnalité ? L’ONG TOSTAN s’y attèle à travers son Projet de Renforcement des Pratiques Parentales mis en œuvre dans 40 villages Poular de la région. Ainsi, les guides religieux de ces villages bénéficiaires viennent de démarrer ce jeudi 6 mars  dans la capitale du Fouladou,  un atelier d’harmonisation et de  partage sur les bonnes pratiques parentales afin de les vulgariser par la suite au niveau de leurs communautés respectives. Ceci pour « assurer le suivi scolaire des enfants et contribuer à l’amélioration des résultats des apprentissages des élèves », a fait savoir le coordonnateur régional de TOSTAN M Diao. Pour l’expert Oustaz Abdoulaye Ba, un des facilitateurs de cette session de renforcement de capacités, il s’agit de faire comprendre à ses guides que l’éducation de l’enfant commence depuis le choix lors du mariage. A l’en croire, la future épouse doit être de bonne moralité, bien éduquée pour pouvoir transmettre ultérieurement ces valeurs à son enfant. Non sans rappeler que l’entretien et les soins de l’épouse doivent être davantage renforcés par le mari lorsque la femme porte une grossesse, ceci pour garantir au futur enfant, un bon état de santé. Avant  d’ajouter que « le divorce est interdit par l’islam pendant que l’épouse est en état de grossesse ». Ces enseignements, parmi tant d’autres vont faire l’objet de partage par les participants qui auront pour mission de les vulgariser à la base à l’occasion des prêches, baptêmes, ziarras ou gamous par ces guides, précise Oustaz Ba.

ismaila.mansaly@koldanews.com

Like it? Share it!

Leave A Response

Current ye@r *